Menu
Questions fréquentes

Quelle est votre position sur la libéralisation du cannabis ?



Nous pensons que l'éducation de la jeunesse est un élément essentiel du devenir de la collectivité. Les problèmes de société dépendent de nos mentalités. La liberté individuelle est compatible avec l'existence d'interdits.

Nous n'ignorons pas que des millions de jeunes fument du cannabis, que cette drogue est moins dangereuse que l'héroïne par exemple, que l'alcool et la cigarette sont nuisibles à la santé, mais libéraliser le cannabis, c'est donner un signal fort pour un nouvel interdit qui est anéanti. De fait, le cannabis est mauvais pour la santé, facteur de risques pour la conduite automobile, il rend dépendant et peut amener à des drogues plus dures.

Nous sommes donc contre sa libéralisation et ce risque nous incite encore plus à agir pour une éducation de la jeunesse qui cultivera leur conscience écologique et la nécessité de préserver leur santé en buvant de l'alcool avec modération, en fuyant leur première cigarette et leur premier joint.

Les Français dépenseront, en 2020, 300 milliards d'euros pour leur santé, alors qu'une bonne alimentation et de l'exercice physique diminueraient largement ce coût.
 


Inscription newsletter


Brèves
28/02/2017

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes
Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.
Reporterre - 28/02/17
28/02/2017

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice
Le tribunal administratif a annulé la cession à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d’une forêt sous laquelle doivent être enfouis des déchets nucléaires.
Le Monde 28/02/17
09/01/2017

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions
Les nouvelles régions françaises et leurs exécutifs ont un an. Au sein de ceux-ci, les élus proches de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, sont nombreux. Et détiennent les leviers de commande sur les nouvelles compétences échues aux régions, comme la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Enquête à retrouver sur Reporterre.net

Dernier tweet
Page Facebook
Partager notre site