Menu
Questions fréquentes

Quelle est votre position à propos des sans-papiers ?



Voila des décennies qu'on parle de problèmes d'immigration, de problèmes de pauvreté, ici et là, mais cela s'aggrave.
L'important c'est le commencement, l'important c'est la source.Si la vie était sereine dans les pays peu ou pas industrialisés, leur population n'émigrerait pas en Occident. Là aussi, les solutions rési dent dans la proximité, le « petit », l'éducation ; mieux vaut financer et contrôler les microprojets des 100 000 associations européennes qui veulent intervenir là-bas qu'injecter des milliards d'euros a des dirigeants suspects.
La vocation crée l'efficacité.

On peut empêcher les grandes entreprises d'occidentaliser ces pays : c'est assassin pour eux et pour nous, car très polluant.

Pour ce qui concerne les sans-papiers, nous sommes contre une régularisation systématique car, d'une part, nous risquerions d'attirer alors un nombre non quantifiable de personnes qui ne comprendraient pas que, eux, on ne les régularise pas et, d'autre part, tant que notre pays n'aura pas résolu ses graves problèmes de déficits budgétaires, de délinquance et de chômage, il ne sera pas en mesure d'administrer une population supplémentaire.

C'est pourquoi la vraie solution au problème des sans-papiers, au problème de l'immigration, c'est de construire une France modèle, reproductible ailleurs, c'est de devenir suffisamment influents et forts pour renforcer l'ONU et le TPI (Tribunal Pénal International) qui doivent agir pour que les dirigeants des pays où la dictature, la corruption et la mauvaise administration font fuir les gens, soient sanctionnés. L'ONU doit veiller à la paix. Le TPI doit sanctionner les dirigeants voyous.

Régulariser tous les sans-papiers laisse croire aux immigrés potentiels qu'il y a des solutions chez nous mais pour l'instant nous manquons de logements, de crèches, de certains emplois... Quelles options auraient ces personnes à part faire l'aumône ou commettre des délits ?

Concernant l'immigration choisie, il s'agit d'une mesure inapplicable, car on ne pourra pas vérifier avec certitude les qualités de l'arrivant. De plus, elle démunit les pays pauvres des personnes les plus entreprenantes et elle «oublie» les millions de chômeurs de notre pays.

Le problème de l'immigration ne se résout pas en France, mais dans les pays en souffrances. La souveraineté alimentaire doit être établie là-bas. Nous rappelons que les interventions occidentales en Irak et en Lybie ont contribué à accroitre le flux migratoire.
 




Pour nous contacter par mail :
info@alliance-ecologiste-independante.fr



Brèves
26/06/2020

Inde : le Sikkim est le 1er État 100 % bio au monde

30/04/2020

5G Apocalypse une impasses collective et individuelle

Un documentaire complet par Sacha Stone mettant en avant la menace existentielle qui représente la 5G pour l'humanité, comme on ne l'aurait jamais imaginé
28/04/2020

50.000 satellites 5G, pour quoi faire ? Entretien avec Jean-Marie LOPEZ, astronome



Numéro vert pour la personne handicapée
0800360360