Menu
Questions fréquentes

Le gouvernement a décidé la taxation des clients de prostituées. Votre avis ?



Nous pensons que cela est une très mauvaise idée. D'une part, la loi est faites pour protéger les faibles, or il se trouve que le client de la prostituée a un besoin sexuel qu'il a des difficultés à assouvir . Certains experts parlent de détresse sexuelle. C'est donc une double peine pour le client. Mais de fait aussi pour la prostituée car une part significative des personnes qui font commerce de leur corps le font en toute liberté et tout simplement pour gagner leur vie. C'est encore un sujet où l'idéologie et les a priori polluent les faits. J'ai rencontré des dizaines de prostituées et de clients, la plupart sont de nationalité étrangère et choisissent  d'être travailleuses du sexe pour raison financière.
D'autre part, empêcher cette activité accroit les dégâts causé par les prédateurs sexuels qui trouvaient là un moyen pacifique d'assouvir tout ou partie de leur problématique. Nous rappelons que 15 millions d'adultes vivent seuls dans notre pays et que la prostitution a un rôle à jouer comme l'a démontrée la députée LREM Gomez.
Evidemment, elle doit être librement consentie et ce sont les "macs" qu'il faut sanctionner ! Mettre une amende aux clients revient à dire que l'Etat prend le rôle du "mac" en faisant des bénéfices sur l'activité de la prostitution qui est intarissable. Mais en fait, l'Etat en a conscience puisqu'il tolère l'activité des escortes sur les sites dédiés ; pourquoi alors ne sanctionne t'il pas ?
L'Etat devrait plutôt écouter et aider ces personnes qui jouent un rôle social et qui méritent comme d'autres travailleurs d'être entendus et protégés. Un débat sur les maisons closes réglementées, avec les personnes concernées a toute sa raison d'être. Ce qui se passe en Allemagne est intéressant.


Inscription newsletter


Brèves
28/02/2017

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes
Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.
Reporterre - 28/02/17
28/02/2017

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice
Le tribunal administratif a annulé la cession à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d’une forêt sous laquelle doivent être enfouis des déchets nucléaires.
Le Monde 28/02/17
09/01/2017

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions
Les nouvelles régions françaises et leurs exécutifs ont un an. Au sein de ceux-ci, les élus proches de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, sont nombreux. Et détiennent les leviers de commande sur les nouvelles compétences échues aux régions, comme la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Enquête à retrouver sur Reporterre.net

Dernier tweet
Page Facebook
Partager notre site