Menu
Les solutions existent ! #ouicpossible

L'activité physique réduit le risque de développer cinq maladies


Bouger c'est bien, mais bouger plus, c'est mieux. Une vaste étude indique que pratiquer une activité physique soutenue diminue de manière significative le risque de développer cinq pathologies.


L'activité physique réduit le risque de développer cinq maladies
L'exercice physique quotidien est bon pour la santé et, pour peu qu'il soit suffisant, contribue à réduire de 20% le risque de développer cinq maladies : cancers du côlon et du sein, diabète, AVC et maladie cardiaque, selon une nouvelle étude publiée ce mercredi 10 août 2016.
L'analyse, parue dans le Bristish Medical Journal (BMJ), est basée sur 174 études publiées entre 1980 et 2016 portant sur l'activité physique totale et au moins l'une de ces cinq pathologies.
Les chercheurs ont utilisé comme unité de mesure l'équivalent métabolique de l'effort (MET en anglais). Le métabolisme est la conversion en énergie de ce que l'on boit et mange. Un MET d'une heure correspond à l'énergie dépensée au repos qui est nécessaire au fonctionnement du corps, par exemple, en restant assis dans un fauteuil à regarder la télévision pendant 60 minutes.

Une activité soutenue nécessaire

La plupart des gains de santé, avec de fortes réductions de risque de maladie, requièrent au moins une activité soutenue (3.000 à 4.000 MET minutes par semaine), selon les chercheurs. Par rapport à une existence passée sur le canapé, un niveau d'effort physique encore plus élevé (8.000 MET minutes) réduit de plus de 20% le risque de diabète et de cancer du sein. Pour le cancer du côlon, les maladies cardiaques et accidents vasculaires cérébraux, le risque diminue de plus d'un quart.

LIRE LA SUITE SUR FRANCETVINFO


Inscription newsletter


Brèves
28/02/2017

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes
Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.
Reporterre - 28/02/17
28/02/2017

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice
Le tribunal administratif a annulé la cession à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d’une forêt sous laquelle doivent être enfouis des déchets nucléaires.
Le Monde 28/02/17
09/01/2017

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions
Les nouvelles régions françaises et leurs exécutifs ont un an. Au sein de ceux-ci, les élus proches de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, sont nombreux. Et détiennent les leviers de commande sur les nouvelles compétences échues aux régions, comme la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Enquête à retrouver sur Reporterre.net

Dernier tweet
Page Facebook
Partager notre site