Menu
Les solutions existent ! #ouicpossible

Comment une petite ville de Finlande a réduit de moitié l'obésité infantile en cinq ans

Source : WE DEMAIN 14/12/16


Alors qu'elle augmente partout dans le monde, à Seinäjoki, un programme sanitaire et social a permis de faire passer l'obésité des enfants de moins de sept ans de 14 % à 8 % en cinq ans. Et ce, sans passer par des régimes drastiques et des gadgets onéreux.


Comment une petite ville de Finlande a réduit de moitié l'obésité infantile en cinq ans
Sans régime drastique, sans gadget onéreux, elle a réalisé un petit miracle : la petite ville de Finlande Seinäjoki, 60 000 habitants, a réduit l’obésité et le surpoids infantiles par deux en cinq ans. En 2011, 14 % d’enfants de moins de sept ans y étaient en situation de surpoids.

En 2015, ils n'étaient plus que 8 %. Et ce, alors que partout dans le monde, l’obésité augmente . Selon l'Organisation mondiale de la santé, 41 millions d'enfants de moins de cinq ans sont en surpoids, voire obèses, soit 6 % de cette classe d'âge. En 1990, ils n'étaient "que" 32 millions. 

Cette tendance à la surcharge pondérale inquiète : elle peut provoquer des troubles cognitifs, de l'asthme, des pathologies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou respiratoires, voire même l'infertilité. Pour autant, jusque ici, aucune technique ou régime miracle n'a encore réussi à l'endiguer durablement.

C'est l'obésité qui, en 2013, dans la région Etelä-Pohjanmaa - à laquelle appartient la commune de Seinäjoki -  a été identifiée comme la cause de la hausse des cas de diabète de type deux. Alerté par les autorités sanitaires d'Helsinki, les représentants des institutions communales de Seinjäjoki se sont alors rassemblées pour mettre au point un programme. Verdict, trois ans plus

Lire la suite sur WE DEMAIN






Brèves
30/04/2020

5G Apocalypse une impasses collective et individuelle

Un documentaire complet par Sacha Stone mettant en avant la menace existentielle qui représente la 5G pour l'humanité, comme on ne l'aurait jamais imaginé
28/04/2020

50.000 satellites 5G, pour quoi faire ? Entretien avec Jean-Marie LOPEZ, astronome

09/04/2020

Nous y voilà, Nous y sommes.