Menu
Notre actualité

Brigitte Bardot étudie la proposition de l'Alliance d'être candidate à la Présidence de la République

Source : AFP / Nouvelobs - 15/10/10


L'ex-actrice de 76 ans affirme étudier la proposition de l'Alliance Ecologiste Indépendante d'être sa candidate pour la prochaine présidentielle.


Brigitte Bardot affirme étudier la proposition de l'Alliance Ecologiste Indépendante (ex-Génération Ecologie) d'être sa candidate à l'élection présidentielle de 2012 et l'ex-actrice en a informé Nicolas Sarkozy, a-t-on appris dans un courrier adressé au président de la République et transmis jeudi 14 octobre dans la soirée par la Fondation Bardot.

"Puisque vous faites le contraire de ce que vous dites et que vos ministres cachent la vérité aux Français [Ndlr : sur l'absence de loi rendant obligatoire l'étourdissement des animaux lors d'un abattage halal], je vais étudier la proposition de l'Alliance Ecologiste Indépendante d'être leur candidate pour les élections présidentielles de 2012", écrit Brigitte Bardot, 76 ans depuis le 28 septembre.
"La droite comme à gauche, s'en fout"
  "Il faut bien qu'une voix se lève pour défendre les animaux puisque tout le monde, à droite comme à gauche, s'en fout !", ajoute-t-elle.
Les responsables de l'Alliance Ecologiste Indépendante, Antoine Waechter et Jean-Marc Governatori, ont proposé à Brigitte Bardot cette candidature fin septembre.
"Nous pensons à vous comme la meilleure personne qui pourrait nous représenter à la présidentielle de 2012", indiquent dans un courrier les deux responsables politiques qui annoncent, par ailleurs, des candidats dans toutes les circonscriptions législatives.

Source : Nouvelobs - 15/10/10





Brèves
30/04/2020

5G Apocalypse une impasses collective et individuelle

Un documentaire complet par Sacha Stone mettant en avant la menace existentielle qui représente la 5G pour l'humanité, comme on ne l'aurait jamais imaginé
28/04/2020

50.000 satellites 5G, pour quoi faire ? Entretien avec Jean-Marie LOPEZ, astronome

09/04/2020

Nous y voilà, Nous y sommes.