Menu
Notre actualité

Article n°291


Réunion publique le 26 avril à Vence en présence de Michèle Rivasi


Depuis maintenant une quinzaine d’années les écologistes vençois rendent hommage tous les 26 avril ( jour de la catastrophe de l’accident nucléaire le plus grave survenu jusqu’à aujourd’hui) aux 6 à 800000 ouvriers et appelés de l’Armée Rouge (les "liquidateurs") qui  en étouffant le feu nucléaire ont fait pour beaucoup le sacrifice de leur vie pour éviter que la tragédie de Tchernobyl ne se transforme en désastre pour l’Europe entière.
Cette année l’hommage qui sera rendu à 18 h comme d’habitude devant le Monument aux Morts aura une tonalité particulière puisque Michèle Rivasi, députée européenne et fondatrice du premier laboratoire indépendant d’analyse de la radioactivité en France sera présente. Après cet hommage elle participera à une réunion publique de soutien à la liste écologiste aux élections européennes. J’y participerai également puisque pour la 1ère fois depuis 30 ans les écologistes français partiront unis à cette élection et qu’en plus ayant effectué plusieurs missions à Tchernobyl et dans les territoires contaminés par l’accident j’ai eu recours à ses services à cette époque.
La réunion publique aura pour thème « L’énergie et le climat au coeur de notre action, ici et en Europe ». Après le visionnage d’un film de 15 minutes consacré aux liquidateurs Mathilde Tessier, étudiante à l’Ecole des Mines et candidate sur la liste expliquera quelle est la démarche à suivre si on veut sortir des énergies fossiles et du nucléaire, Michèle Rivasi exposera ce qu’elle a fait dans cette optique au Parlement Européen, moi-même ce que j’ai impulsé à Vence et Caroline Roose , candidate en situation éligible sur la liste et qui a de fortes chances d’être la seule députée européenne des Alpes Maritimes dira ce qu’elle compte faire pendant la mandature 2019-2024 pour soutenir et approfondir ce type de démarche.
Je compte sur votre présence
 
Cordialement
 
Patrice Miran


Inscription newsletter


Brèves
28/02/2017

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes
Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.
Reporterre - 28/02/17
28/02/2017

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice
Le tribunal administratif a annulé la cession à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d’une forêt sous laquelle doivent être enfouis des déchets nucléaires.
Le Monde 28/02/17
09/01/2017

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions
Les nouvelles régions françaises et leurs exécutifs ont un an. Au sein de ceux-ci, les élus proches de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, sont nombreux. Et détiennent les leviers de commande sur les nouvelles compétences échues aux régions, comme la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Enquête à retrouver sur Reporterre.net

Dernier tweet
Page Facebook
Partager notre site