Menu
Questions fréquentes

Quelle est votre position sur l’Europe ?



Notre Mouvement a le privilège d'être composé de gens de terrain, nous sommes des gens réalistes.

Chaque pays a des siècles d'histoire nationale, nous comprenons les souverainistes qui ne veulent pas noyer nos nations dans une mayonnaise européenne. Mais nous comprenons aussi les Unionistes qui ambitionnent les Etats-Unis d'Europe !

L'Union fait la force; l'Union fait la paix ; l'Union est la mère de l'harmonie. Chaque chose en son temps, on ne peut rien bâtir de durable sans l'aval des peuples, sans la maturation des consciences. Oui à l'Union pour la Recherche, pour l'Écologie, pour la paix, oui à une vraie coopération active pour la Justice et la Police, oui à une harmonisation des législations européennes dans le domaine fiscal et social, oui à des critères de gestion des fonds publics qui obligent les gouvernements nationaux à ne pas dépenser plus qu'ils ne gagnent; mais chaque pays doit garder sa culture, ses traditions (sauf les corridas par exemple !). Rappelons que l'Europe a permis l'essence sans plomb ou les radars sur les autoroutes qui ont sauvé tant de vies. Abandonner volontairement de la souveraineté nationale c'est l'exercer. Face aux géants américain, brésilien, chinois, indien, russe... et face aux multinationales l'Union est indispensable. Dire que les multinationales influencent l'Europe c'est oublier qu'elles influencent au moins autant un pays seul, et que le consommateur final reste maître de ses achats !

La vraie Union se bâtira lorsque les peuples seront européens. Ils le deviendront lorsque les élus donneront l'exemple, lorsque les programmes scolaires parleront plus d'histoire et de géographie européennes et moins d'histoire et de géographie nationales. Les médias contribueront à cette européanisation des consciences en multipliant les informations européennes. Pour l'instant, établissons une Europe à deux niveaux : un niveau d'Union confirmée et un niveau d'Union à confirmer.

Dans le premier niveau, on pourrait trouver la France, l'Allemagne et peut-être d'autres pays qui le voudraient bien et qui accepteraient ceci : un ministre de la défense en commun, un ministre des affaires étrangères en commun, une vraie politique écologique commune, une formule de décision à la majorité et un représentant élu pour deux ans.

Le second niveau rassemblera les membres qui acceptent l'état actuel sans vouloir aller plus loin dans l'Union et le processus décisionnel. Ce niveau sera ouvert aux pays souhaitant coopérer dans des domaines précis : non pas un noyau dur, car ce niveau aurait une configuration variable selon les sujets, mais des associations de volontaires déterminés qui respecteraient les valeurs et les principes et certaines réglementations (notamment écologiques) de l'Union.
 


Inscription newsletter


Brèves
28/02/2017

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes
Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.
Reporterre - 28/02/17
28/02/2017

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice
Le tribunal administratif a annulé la cession à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d’une forêt sous laquelle doivent être enfouis des déchets nucléaires.
Le Monde 28/02/17
09/01/2017

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions
Les nouvelles régions françaises et leurs exécutifs ont un an. Au sein de ceux-ci, les élus proches de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, sont nombreux. Et détiennent les leviers de commande sur les nouvelles compétences échues aux régions, comme la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Enquête à retrouver sur Reporterre.net

Dernier tweet
Page Facebook
Partager notre site