Menu
Notre actualité

CP | EELV tourne (encore) le dos à l’indépendance

Communiqué de presse de Jean marc Governatori, co-secrétaire national de l’Alliance écologiste indépendante - Paris, le 16 février 2017



Autonomie. Ce devait être le nouveau mot d’ordre chez EELV. Leurs élus et militants l’avaient pourtant martelé à l’unisson haut et fort depuis leur congrès en juin 2006, lors des primaires EELV et enfin par l’intermédiaire de Yannick Jadot. « Plus jamais d’accord avec le PS qu’il soit technique ou politique » allant même jusqu’à positionner EELV « au-delà de la gauche et de la droite ».

La posture n’aura que peu duré. Les négociations avec Benoît Hamon et Jean Luc Mélenchon, le vote de ce soir, signent la fin de cette soi-disant autonomie de façade.
Les écologistes de gauche vont une nouvelle fois se compromettre avec des partis où domine le libéral-productivisme, le culte de la croissance et du pouvoir d’achat.
Mais nous savons très bien que le désistement programmé de Yannick Jadot est en fait une négociation pour les prochaines législatives et sénatoriales.

La planification écologique de Mélenchon et Hamon est une erreur

Penser que la planification nationale de l'économie est une réponse à nos problèmes et qu'elle peut être "écologique" est une erreur profonde qui s'est révélé tragique pour les sociétés et la Nature chaque fois qu'elle a été mise en œuvre.

La logique planificatrice c'est celle qui imagine qu'on peut créer de toutes pièces avec de l'argent public des acteurs "de taille mondiale" pour structurer des filières. L'économie n'a jamais marché comme ça et c'est tant mieux ! Depuis que le capitalisme existe ce sont des hommes seuls ou dans des structures très petites qui ont changé la donne et mis en pièces d'ailleurs les mastodontes publics ou privés.

Cette vision des choses est l'exact contraire des solutions écologistes centrées sur des réponses différenciées, décentralisées et souples adaptées à, chaque territoire qui les portent.

Communiqué de presse de Jean marc Governatori, co-secrétaire national de l’Alliance écologiste indépendante - Paris, le 16 février 2017


Inscription newsletter


Brèves
28/02/2017

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes

La FNSEA veut faire disparaître les petits cours d’eau de nos cartes
Alors que l’État cartographie les cours d’eau du pays, la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, a mobilisé ses troupes pour en faire déclasser le maximum. Enjeu : échapper aux règles sur la lutte contre la pollution. Deuxième volet de l’enquête de Reporterre.
Reporterre - 28/02/17
28/02/2017

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice

Le projet de stockage de déchets radioactifs à Bure gelé par la justice
Le tribunal administratif a annulé la cession à l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs d’une forêt sous laquelle doivent être enfouis des déchets nucléaires.
Le Monde 28/02/17
09/01/2017

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions

La FNSEA a pris le pouvoir sur l’agriculture dans les régions
Les nouvelles régions françaises et leurs exécutifs ont un an. Au sein de ceux-ci, les élus proches de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire, sont nombreux. Et détiennent les leviers de commande sur les nouvelles compétences échues aux régions, comme la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural.

Enquête à retrouver sur Reporterre.net

Dernier tweet
Page Facebook
Partager notre site